A bowl of canh chua.
A bowl of canh chua. (Photo credit: Wikipedia)

Les tiges de fines herbes vietnamiennes  bac ha (alocasia odora) souvent appelées oreilles d’éléphant sont spongieuses et succulentes dans une soupe ou un curry. J’ajoute des fines herbes appelées ngo om (rice paddy) pour ajouter encore plus de saveur.

300 g ou plus de crevettes nettoyées, sans les veines mais avec la queue mais conserver les carapaces
2 cuillerées à table d’huile d’olive
2 à 3 tiges de feuilles d’éléphant bac ha, pelées puis coupées en tronçons de 4 cm ou 12 céleris chinois s’il s’avère impossible d’en trouver
1,5 litres d’eau
2 tomates coupées en quartiers
1 ½ tasses de cubes d’ananas de 3 cm
1 tasse de germe de soya
8 à 12 gombos découpés en segments de 2,5 cm
2 tiges de citronnelle écrasées, partie pourpre seulement et découpées en diagonale en tronçons de 3 cm
1 mini oignon émincé
3 gousses d’ail finement hachées
3 à 4 tiges de coriandre vietnamienne ngo om ou rau ram
2 cuillerées à table de jus de tamarin
1 quantité de sauce de poisson au goût Nuoc Mam

  1.  Poêler. Verser l’huile d’olive dans un faitout puis faire sauter l’ail, l’oignon, la citronnelle. Ajouter le jus de tamrin afin de dégager des arômes. Ajouter l’eau puis les carapaces de crevettes. Porter à ébullition, réduire le feu puis laisser mijoter pendant 15 minutes afin d’obtenir un bouillon de crevettes. Écumer puis jeter les carapaces.
  2. Cuire. Ajouter les tomates, l’ananas, les tiges de feuilles d’éléphant, les gombos puis la sauce de poisson au goût. Laisser mijoter pendant 10 minutes.
  3. Terminer. Ajouter les crevettes puis goûter. Rectifier l’assaisonnement au besoin. Ajouter les germes de soya et les fines herbes ngo om ou rau ram. Retirerdu feu.

Servir dans des bols individuels profonds et accompagner de riz cuit à la vapeur ainsi que des fines herbes ngo om.

Publicités