Sinogastronomie

Lorsque l’on consulte une carte de restaurant chinois, il n’est pas rare de rencontrer dans la dénomination des plats une expression qui ne fait que renforcer l’air de mystère de tout ce qui touche à la Chine : les « cinq parfums » ! On connaît aussi ce condiment sous le nom de « cinq épices » (qui vient du nom anglais « five spices »).
Parmi les plats renommés utilisant cette poudre, citons : bœuf aux cinq parfums (五香牛肉 wǔxiāng niúròu), jarret de porc aux cinq parfums (五香肘子 wǔxiāng zhǒuzi), tofu aux cinq parfums (五香豆腐 wǔxiāng dòufǔ)… Sur un site chinois, j’ai pu dénombrer pas moins de deux cent plats dans les noms desquels l’expression « cinq parfums » était présente (voir ici). Et c’est sans compter les nombreux plats dans lesquels ces cinq parfums sont subrepticement glissés, sans que leur appellation ne l’indique ! Citons par exemple le « riz au ragoût de porc haché » (c’est le nom que je…

View original post 473 mots de plus

Publicités